Femmes à la villeVues sur le web

TOP 6 des commentaires sexistes des JO de Rio

rédigé par Marie Ponchel 10 août 2016 0 commentaire

Crédits photo : © Helkon SK - Joue-la comme Beckham

Ces femmes se sont entraînées pendant des mois, ont fourni les mêmes efforts que les hommes – ni plus ni moins – pour en arriver là, et pourtant. Déjà cinq jours que les Jeux Olympiques de Rio ont commencé et déjà une pluie de commentaires sexistes de la part des médias du monde entier ont coulé sur les athlètes féminines de la compétition (elles sont 45% cette année). Encore 11 jours, tenez bon.

1) NBC : L’homme responsable de la victoire de sa femme

Le commentateur sportif de la chaîne américaine NBC Dan Hicks a suscité l’indignation lors de la victoire remarquable de la nageuse hongroise Katinka Hosszu. Alors que celle-ci remporte l’or, bat par la même occasion le record du monde du 400 mètres quatre nages individuel (rien que ça !) et que les caméras capturent la réaction de son mari et coach Shane Tusup, le commentateur énonce :

Et voilà l’homme responsable de la transformation de sa femme en une toute nouvelle nageuse. »

Parce-qu’il est bien sûr impensable qu’elle soit elle-même « responsable » de sa propre victoire.

2) NBC : Des publicités pour les femmes

Le public qui regarde les Jeux n’est pas particulièrement fan de sport. Ce sont davantage des femmes que des hommes. Elles s’intéressent à l’aventure olympique plus qu’aux simples résultats. »

Voilà ce qu’a répondu un directeur marketing de la chaîne américaine NBC (encore eux !) en réponse aux téléspectateurs critiquant l’abondance de publicités diffusées sur la chaîne pendant les Jeux Olympiques.

3) Chicago Tribune : La femme de 

La femme du défenseur des Chicago Bears Mitch Unrein, remporte une médaille de bronze. »

Inutile de citer son nom, après tout Corey Cogdell n’a gagné qu’une médaille de bronze…

4) il Resto di Carlino : Des sportives trop grosses pour un journal italien

Le lundi 8 août, le cahier des sports du journal Il Resto di Carlino qualifiait l’équipe féminine de tir à l’arc – composée de Clausia Mandia, Lucilla Boari et Guendalina Sartori – de « trio de grassouillettes », elles qui avaient atteints la quatrième place. Le responsable éditorial du journal, Andrea Riffeser Monti, a présenté ses excuses dès le lendemain et a immédiatement démis de ses fonctions le responsable du cahier des sports.

5) France Télévisions : Un sourire à la Pikachu

Ce n’est pas une première pour le groupe audiovisuel français, qui avait déjà reçu la morale lors des Jeux Olympiques de 2014. Deux ans plus tard, France Télévisions n’a visiblement rien retenu de ses erreurs. Lors de la cérémonie d’ouverture, l’un des commentateurs de la chaîne, Thomas Bouhail, a trouvé que les gymnastes japonaises ressemblaient à « un petit manga […] il y a tous les petits personnages qui sont contents », ajoutant que l’on se croirait « dans les dessins animés où il y a des petits Pikachu de partout ».

6) Le Daily Mail : Elle nage comme un homme

Le 6 août, la nageuse américaine Katie Ledecky a battu son propre record du monde lors du 400m nage libre des femmes. Au lieu de saluer sa performance, le tabloïd a préféré titré: : « la femme de Michael Phelps » car elle nageait comme lui. Comme un homme.

Vous devriez aussi aimer :

Laissez un commentaire